6 novembre 2018

Journée formation freeride

Aujourd’hui  nos réseaux sociaux pullulent de vidéo de free-ride. Amateurs ou professionnel nous font rêver avec de  beaux virages ou de belles descentes de couloir dans une neige immaculée.

Assis, au chaud, devant notre écran, cela parait simple et sans risques…mais le danger est bien présent! Que ce soit en station ou en randonnée la neige peut être piégeuse et faire du hors piste ne s’improvise pas. Cette journée vous permettra de mettre un pied dans la connaissance de cet élément si particulier…LA NEIGE.

Nous verrons ensemble comment se forme le manteau neigeux, comment l’explorer? comment l’appréhender? qu’est ce que la conduite de groupe? les pièges à éviter et les techniques possibles pour skier un maximum en sécurité.

PROGRAMME

8h30 Rendez vous à Artouste. Distribution des DVA (Detecteur de Victime d’Avalanche) pour ceux qui n’en ont pas.

9h-11h Montée en télécabine, briefing et exercice de recherche de victime d’avalanche. Discutions autour du risque d’avalanche  (configurations propices au départ de plaques, technique de conduite de groupe, lecture du manteau neigeux etc)

11h-12h30 Mise en situation avec la descente du couloir de la Raillère

12h30-13h30 On mange

13h30-16h30 Randonnée vers le col du Lurien

___________________________________

Tarifs :de 60 à 80 euros (de 4 à 6 personnes)

Date: 29 décembre 2018

Le prix comprend : l’encadrement par un guide de haute montagne.Le prêt du matériel de sécurité (DVA, pelle à neige et sonde)

Le prix ne comprend pas : les transports (le covoiturage est généralement privilégié), les repas, les forfaits station. 

Sécurité et danger en montagne

Le professionnel encadrant n’est en aucun cas une assurance tous risques contre les dangers. On doit plutôt considérer que son rôle est de gérer au mieux l’incertitude, dans ces milieux à risque que sont la montagne ou le désert. À ce titre, il prend de très nombreuses décisions chaque jour, grâce à ses compétences, son expérience et les situations qui se présentent à lui.

Son rôle peut alors paraître, à certains, ambigu :  » assurer  » la sécurité, alors qu’il ne peut la garantir ! On doit être bien conscient de cette situation avant de pratiquer en milieu ouvert tel que la montagne ou le désert toute activité de loisirs sportifs avec un professionnel.

Dans le cadre de cette gestion de l’incertitude, le rôle du professionnel sur le terrain est de s’assurer, dans la mesure du possible, que le programme prévu est réalisable dans des conditions raisonnables de sécurité (difficulté réelle, conditions de la montagne, forme des participants, etc…). Cela signifie qu‘il est toujours susceptible de changer d’objectif, selon les circonstances.

Entre la satisfaction de ses clients et le renoncement à cause d’un danger (ou d’une difficulté) imprévu ou plus important que prévu, sa marge de manœuvre est souvent étroite, et la décision à prendre complexe (selon le cas, elle peut faire l’objet d’un débat au sein du groupe). Mais le professionnel reste toujours le décisionnaire final quelque soit la situation. C‘est son métier et il l‘assume pleinement.

Assurance : vous devez être couvert par une assurance « Individuelles Accident, Rapatriement et Frais de recherche ». On trouve sur internet différents prestataires d’assurance à la journée si vous n’avez pas une assurance annuelle, notamment celle-ci